wp1c5641b9.png
wp40efa76f.png
wp2eda48df.png
wp6320efad.png
wp87c5783f.png
wp87c5783f.png
wp87c5783f.png
wp87c5783f.png
wp87c5783f.png
wp87c5783f.png
wp87c5783f.png
wp6320efad.png
wp87c5783f.png
wp7d060e8d.png
wpd452cb41.png
wp87c5783f.png
wpa5fb710a.png
bassin lombaire de face
équilibre postérieur

Souvenons nous que la ligne qui joint les hauteur des crêtes iliaques passe par l'espace L4-L5. De là, il est facile de les palper une à une. Néanmoins en position debout ou de décubitus ventral, les épineuses sont en contact les unes avec les autres et l'index ne peut pénétrer dans l'espace inter épineux. D'où la nécessité d'une position fléchie pour palper les ligaments ineter épineux.

Il est facile de constater que les espaces inter épineux dorsaux sont plus facilement accessibles à la palpation
crêtes iliaques EIPS
En dehors de la convexité des muscles spinaux, nous palperons, au travers des masses musculaires, le contact dur des apophyses transverses.
Sensiblement au milieu du galbe des flancs, nous pouvons percevoir l'extrémité des transverses de L3 qui sont les plus larges. Prudence, cette palpation peut être douloureuse.

L'extrémité des dernières côtes est palpable immédiatement au-dessus et en dehors des transverses de L3
Nous terminerons l'examen palpatoire, évidemment non exhaustif, par la face antérieure du pelvis
bassin de face
Après avoir repéré, l'epine iliaque antéro-supérieure qui constitue la proéminence la plus antérieure de l'aile iliaque, nous tenterons immédiatement en dedans de la crête iliaque d'aller percevoir le relief du muscle iliaque au niveau de la partie la plus latérale de la fosse iliaque interne. Le muscle devient saillant si l'on demande au sujet  en décubitus dorsal  de fléchir la cuisse.
La palpation par voie abdominale du muscle grand psoas est très perceptible si l'on demande à nouveau  une flexion de hanche.
Ces 2 muscles se réunissent pour former l'ilio psoas élément fondamental de la dynamique lombo pelvienne.
psoas iliaque
Schéma tiré de l'atlas d'anatomie
PROMETHEE
muscles antérieurs de cuisse
Au niveau de l'E.I.A.S., il est possible de repérer 2 insertions tendineuses:

- l'une sur la partie latérale, il s'agit du tendon du muscle tenseur du fascia lata. Il faut demander au sujet de monter la jambe en abduction et l'on sent le muscle se tendre. Le TFL est en effet en fléchisseur abducteur de hanche.
- l'autre sur la partie antéro médiale il s'agit du tendon du muscle sartorius qui est notamment fléchisseur de cuisse et de jambe. On demandera une flexion contrariée de cuisse pour faire saillir le tendon
wpb837ca5d.png
wp15f8482f.png
quadriceps
Plus que l'épine iliaque antéro-inférieure nous pourrons repérer la corde dure que forme le tendon du droit fémoral qui s'insère à ce niveau, et que l'on fait très facilement saillir en demandant une flexion de cuisse contre résistance.
wp79d53435.png
Schéma tiré de l'atlas d'anatomie
PROMETHEE
wp592c4526.png
Nous vous recommandons l'achat des 2 livres cités en référence que sont:

- ATLAS D'ANATOMIE PROMÉTHÉE : anatomie générale et système locomoteur.

- Massothérapie clinique ( J.H CLAY, D.M. POUNDS ).

Vous trouverez les liens sur la page '' livres "